Roger Forissier
Roger Forissier, né le 26 juin 1924 à Feurs (Loire) et mort en 2003 à Recloses, est un peintre et graveur français.

Fils d'un père directeur d'aciéries, Roger Forissier grandit à Lyon et passe sa jeunesse dans le quartier de La Guillotière, sur la rive gauche du Rhône. Sa sœur Christiane naît en 1927. Ses parents envisageaient pour lui une brillante carrière à Saint-Cyr, mais Roger Forissier suit une fois par semaine les cours de dessin du peintre lyonnais Pierre Combet-Descombes (1885-1966). Puis il fréquente le Lycée Ampère, classé premier au cours de dessin où il peint La Classe de dessin, gouache avec laquelle il obtient un prix national en 1937 et les encouragements de son professeur Mr Bousquet.

En 1942, il entre à l'École nationale des beaux-arts de Lyon dans l'atelier d'Antoine Chartres (1905-1968), et partage son temps entre les fenaisons, les moissons, les vendanges et ses cours, essayant surtout d'échapper au Service du travail obligatoire. Il entraîne d'ailleurs ses condisciples dans la création d'une petite troupe de théâtre et d'activités musicales dont fait partie Mick Micheyl. Devant ces faits, deux de ses professeurs, le peintre Jacques Laplace (1890-1955), ayant remarqué la qualité de son travail, et le peintre René Chancrin (1911-1981) lui permirent d'accomplir son cycle scolaire en deux ans au lieu des quatre ans prévus.

À la Libération il était dans la Croix-Rouge. La maison de ses parents ayant disparu sous les bombardements, il loue un premier atelier dans les combles d'une maison sur les quais du Rhône en 1945. Pour perfectionner ses connaissances du modelé et apprendre la fresque, il travaille pendant un an et demi chez le sculpteur Louis Bertola (1891-1973). La maison de ses parents, place Jean Massé ayant été reconstruite, il retourne habiter chez eux en 1946.