Édouard Georges Mac-Avoy
Édouard Georges Mac-Avoy (né le 25 janvier 1905 à Caudéran, Gironde, et mort le 26 septembre 1991 à Saint-Tropez, Var) est un artiste-peintre et portraitiste français.

Il vend sa première toile, à l'État français, alors qu'il n'a que 19 ans ; elle sera exposée au musée du Luxembourg. Il partage alors ses réalisations entre paysages, villes et portraits, avant de se consacrer quasi définitivement à ce dernier genre. Au salon des Tuileries, en 1936, il n'expose que des portraits, dans un style si particulier et si différent de son époque qu'on le compare à un Philippe de Champaigne.

En 1939, il épouse Anne Coquebert de Neuville avec qui il aura trois enfants. Lorsque la guerre éclate, il est mobilisé et rejoint la 5e division d'infanterie motorisée ; il sera décoré de la Croix de guerre 1939-1945. Son expérience de la guerre va dès lors influencer son style.


Plaque 102 rue du Cherche-Midi (Paris), où il vécut.
Mac-Avoy a réalisé le portrait de nombreuses personnalités, vivantes ou décédées, des arts et des lettres ainsi que de politiques, tels André Gide, Pierre Larousse, Honegger, Mauriac, Picasso, de Gaulle, Béjart, ou encore Johnny Hallyday.

Ami de Henry de Montherlant, il illustre plusieurs éditions de luxe de cet auteur, La relève du Matin en 1952, La Ville dont le prince est un enfant en 1961, Les Garçons en 1973.

Son atelier parisien se trouvait au 102 rue du Cherche-Midi, dans le 6e arrondissement, où une plaque lui rend hommage.