Pierre Mariel
Pierre Mariel, né Pierre-Maurice Marie le 15 mai 1900 et mort le 22 octobre 1980, est un journaliste d'extrême droite, essayiste et romancier français ayant traité, entre autres, de l'occultisme.

Son nom d'origine était Pierre-Maurice Marie et il a également écrit sous les pseudonymes de Teddy Legrand, Werner Gerson et Pierre Montloin.

Après avoir été élève de l'École des langues orientales, il est journaliste au Matin et à Le Temps, il collabore durant la Seconde Guerre mondiale au journal anti-sémites Au Pilori et sera membre de l'Association des journalistes anti-juifs.

Devenu franc-maçon, il est membre de la loge Amis vigilants n° 38 ainsi que Grand prieuré des Gaules (rite écossais rectifié), CBCS le 16 juillet 1949 avec le nom d'ordre d'Eques a Stella Magnorum, député grand secrétaire en 1952, membre de l'Arche royale et du Suprême Conseil pour la France du Rite écossais ancien et accepté, il crée en 1964, avec Paul Naudon, Jean Granger, Jean Saunier, Jean Baylot et d'autres la loge d'étude et de recherches de la Grande Loge nationale française « Villard de Honnecourt » no 811, dont il fut vénérable maître. Martiniste, il est « philosophe inconnu » de la loge parisienne « Augustin Chaboseau » no 39 et membre du Suprême conseil de l'Ordre martiniste en juillet 1976.